Ces chansons nées à Paris

3
musique_paris_credit_darren_baker© Darren Baker
© Darren Baker

Même la musique idolâtre Paris. La Capitale est chantée, décrite, adorée et critiquée depuis des centaines d’années. Certaines chansons sur Paris, imaginées par des Parisiens ou Franciliens, ont marqué une époque. En voici une rétrospective non exhaustive, de 1930 à aujourd’hui.

L.E.J – Summer 2015

L.E.J est la révélation de l’été dernier. Le trio démontre dans sa dernière vidéo un talent polyphonique et créatif indécent. À suivre.

[ot-video][/ot-video]


Paris By Night, Bénabar (2013)

Bénabar a démontré un talent d’auteur considérable. Ses textes sont riches et décrivent beaucoup la vie quotidienne. Depuis dix ans, le syndrome de la page blanche est, pour lui, un phénomène presque inconnu.

[ot-video][/ot-video]


Télégraphe, La Femme (2010)

Influencé justement par des groupes comme Taxi Girl et la tendance Coldwave, La Femme surfe sur le succès depuis 2011 et représente le nouveau parisien.

[ot-video][/ot-video]


Les Nuits Parisiennes, Louise Attaque (1997)

Avec un nom faisant référence à Louise Michel, anarchiste du XIXe siècle, Louise Attaque n’a peur de rien. Même de la musique.

[ot-video][/ot-video]


Paris, Taxi Girl (1984)

Taxi Girl a su importer le style punk et la new wave en France. Malgré une histoire compliquée, le groupe conserve son image de précurseur.

[ot-video][/ot-video]


Le Blues de la Porte d’Orléans, Renaud (1977)

D’abord connu pour ses textes engagés, Renaud est surtout un « parigot ». Sa voix particulière et ses millions d’albums vendus font de lui un artiste accompli.

[ot-video][/ot-video]


Le Métro de Paris, Edith Piaf (1960)

La vie d’Edith Piaf pourrait être un roman. La Môme a tout vu, tout vécu et presque tout chanté. C’est une icône parisienne à elle seule.
[ot-video][/ot-video]

Le Poinçonneur des Lilas, Serge Gainsbourg (1958)

Nul besoin de présenter ce Parisien pur et dur. Serge Gainsbourg est entré dans la légende et pas seulement grâce à ses chansons.

[ot-video][/ot-video]


Place Pigalle, Maurice Chevalier (1945)

Outre la chanson populaire dans les quartiers de Belleville, Maurice Chevalier a vu sa carrière prendre de l’ampleur à Hollywood. Auteur, chanteur, acteur et parolier, toujours affublé d’un canotier et d’un noeud papillon, il reste un personnage d’anthologie.

[ot-video][/ot-video]


La Petite Femme de Paris, Mistinguett (1930)

D’abord Gigolette puis bête de scène, Mistinguett est le reflet vivant d’une autre époque parisienne. Pour camoufler son insuffisance vocale, elle a su utiliser la comédie et demeure aujourd’hui une personnalité reconnue grâce à ses mimiques uniques.

[ot-video][/ot-video]

Photo à la Une © Darren Baker